En voir plus

" Mesdames, messieurs,

 

C'est avec beaucoup de plaisir que je me suis jointe à vous, ce matin, pour inaugurer l'agence postale communale de Fiac, en l'absence de Thierry Carcenac, Président du Conseil Départemental, que je me dois, en tant que Conseillère Départementale du canton, de représenter.

 

Effectivement, nous allons lancer aujourd'hui officiellement un équipement dont le caractère essentiel prendra tout son sens au regard des services qu'il va rendre à la population de Fiac, dans son ensemble. Un équipement qui témoigne aussi de la volonté de la municipalité d'aller toujours de l'avant, malgré les difficultés, des difficultés incarnées, en l' occurrence, par les fermetures de plus en plus systématiques des services publics en zone rurale.

 

Fiac ne possédait plus, il y a quelques années, qu'un point Poste avec un minimum de services offerts à la population. Mais la municipalité a refusé cette fatalité et c'est à toute l'équipe municipale que je me dois de rendre hommage publiquement aujourd'hui. Elle a retroussé les manches pour imaginer une solution. Et, cette solution, vous l'avez devant les yeux. À partir d'aujourd'hui, c'est le multi services qui assurera la présence et les compétences habituellement dévolues à la Poste. Même si toutes les opérations d'un bureau de Poste ne pourront être assurées, le service rendu sera inégalable par rapport à celui d'un point Poste comme celui qui existait précédemment.

 

Le maintien des services de proximité dans nos zones rurales est un travail de longue haleine pour les élus que nous sommes, je suis pour ma part, très attachée à la Poste (Mr Couderc peut l'attester). C'est pourquoi, je me réjouis que les élus de Fiac aient trouvé la formule la mieux adaptée à leur problématique pour maintenir ce service sur sa commune. La disparition de la présence postale sur leur commune aurait eu inévitablement de graves conséquences pour les quelques 900 habitants et notamment les personnes âgées, les personnes sans moyens de locomotion, les personnes les plus fragiles. Garder une présence postale, c'est garder aussi un lien social, car tous les habitants, de toutes générations, de toutes conditions, se croiseront dans ce lieu.

 

Perdre ce lien aurait été regrettable. Le cœur du village serait devenu moins attractif. Alors oui, je me réjouis que le cœur du village de Fiac puisse continuer à battre plus fort encore, que notre canton certes rural puisse offrir aux hommes et aux femmes qui y vivent une qualité de vie à la hauteur de leurs aspirations !

 

Merci donc, encore une fois, à tous ceux qui ont œuvré pour faire aboutir ce projet qui ne manquera pas, j'en suis convaincue de répondre aux besoins de tous, projet auquel je souhaite bien sur une très longue vie !

 

Merci de votre attention ! "

 

Catherine RABOU - Maire de Vielmur sur Agout

Retour à l'accueil

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now